L’offre de Paperspace pour le cloud gaming a des caractéristiques très intéressantes pour la plupart des joueurs :

  • Une liberté presque totale : Paperspace donne accès à un ordinateur puissant équipé de Windows et de cartes graphiques. Vous pouvez y installer tous les jeux que vous souhaitez (vous y installerez par exemple votre bibliothèque de jeux Steam) ou y utiliser des applications hors du cadre du jeu vidéo.
  • Une facturation à l’heure : vous ne payez que pour ce que vous utilisez (à l’exception du stockage qui vous coûtera toujours quelques euros par mois).

Les machines que vous pourrez lancer sur Paperspace sont de très bonne facture et utilisent des cartes graphiques (GPU) Quadro habituellement utilisées pour le calcul haute performance, elles s’avèrent très efficaces pour le jeu vidéo.

En mettant en avant la liberté d’utilisation (pas de limitation dans les jeux qui peuvent être joués puisque vous les installez vous-mêmes) et un tarif à l’heure, Paperspace est une offre particulièrement intéressant pour le gamer.

Paperspace est en réalité plus encore qu’une solution de cloug gaming. En effet, il s’agit d’un service complet de cloud computing qui offre également des services de calcul haute performance.

Le streaming de jeu sur Paperspace

Les machines de cloud gaming de Paperspace incluent l’outil Parsec. Il s’agit d’une application de streaming qui est développée précisément pour transformer tout ordinateur en serveur de cloud gaming.

Après avoir lancé Parsec sur votre nouvelle machine, il vous suffira d’installer Parsec sur votre ordinateur local, téléphone ou tablette pour vous connecter et faire tourner les jeux depuis votre ordinateur distant.

Parsec est disponible sur Windows, MacOS, Android, Linux et Raspberry Pi 3.

Pas d’application iOS avec Parsec. Mais si votre objectif est de jouer depuis un iPhone ou iPad, ce n’est pas impossible.

Etant donné la liberté laissée par Paperspace, rien ne vous empêchera d’installer d’autres applications de streaming, telles que Rainway ou Moonlight. Ces deux solutions permettent une utilisation sur iOS.

Plus que du cloud gaming

Une chose à noter avec Paperspace est que vous pouvez faire sur votre ordinateur à distance bien plus que du jeu vidéo.

En effet, il s’agit d’une machine complète avec Windows. Vous pouvez donc y installer et y faire ce que vous voulez. Notamment, cela vaudra le coup si vous souhaitez utiliser des applications gourmandes en ressources graphiques, même s’il ne s’agit pas de jeu vidéo.

Matériel et configurations pour le cloud gaming

Avec Paperspace, nous avons 4 choix de configurations pour le jeu. Il s’agit des machines qui proposent un GPU (carte graphique), matériel indispensable pour le jeu vidéo.

Les 4 configurations ne diffèrent que sur le GPU embarqué (Quadro 4000, P4000, P5000 ou P6000) et leur prix. Ne soyez pas surpris de ne pas reconnaître les noms de cartes graphiques que vous pourriez trouver dans un ordinateur de bureau standard. Il s’agit chez Paperspace de cartes graphiques « professionnelles », qui sont initialement plutôt conçues pour le calcul haute performance. Mais ces cartes se révèlent tout aussi efficaces pour du jeu vidéo.

En ce qui concerne le reste de la configuration, vous aurez toujours 8 CPU, 30 Go de mémoire RAM et du stockage SSD. C’est dans tous les cas une configuration très solide pour du cloud gaming.

  • GPU+. Cette option n’est en réalité pas disponible pour les serveurs en Europe, ce qui n’est pas très grave puisque la configuration suivante P4000 est au moins aussi performante pour un prix identique.
  • P4000. L’entrée de gamme équipée de Quadro P4000 pour le GPU offre des performances plus que correctes pour un prix de 0,51$ HT par heure (un peu moins de 0,6€ par heure TTC). N’hésitez pas à tester celle-ci pour vous en faire une idée, en fonction des jeux que vous souhaitez lancer.
  • P5000. Pour 0,78$ HT par heure, vous aurez droit au Quadro P5000 qui devrait vous permettre de faire tourner sans problème tous vos jeux.
  • P6000 est la configuration haut de gamme à 1,10$ HT par heure. Elle ne sera utile que si vous avez vraiment de gros besoins en performances que les configurations précédentes ne satisferaient pas.

A savoir : faire une demande pour utiliser les machines à cartes graphiques

Ne soyez pas surpris si vous ne pouvez pas créer une machine lors de votre première tentative. En effet, Paperspace demande à ses nouveaux utilisateurs d’expliquer pourquoi ils souhaitent utiliser une machine équipée d’un GPU avant de leur en donner l’accès. Cette requête a sans doute pour but d’éviter l’abus des cartes graphiques pour des tâches jugées trop gourmandes (comme le minage de bitcoins par exemple).

Pas de panique, il suffira simplement d’expliquer honnêtement que vous souhaitez une solution de cloud gaming. Le simple message ci-dessous sera amplement suffisant :

Hello, I would like to create a GPU instance to run a cloud gaming solution. Thank you.

Malheureusement, il faudra sans doute un peu de temps avant que la demande soit validée (quelques minutes ou quelques heures) pour vous laisser créer votre 1ère machine.

Emplacement des serveurs et qualité de connexion

Pour le cloud gaming, un besoin important est de limiter autant que possible la latence. Pour ce faire, un critère important est la proximité aux serveurs.

Paperspace propose 3 emplacements lors de la création de votre machine. Les deux premiers sont aux Etats-Unis tandis que le troisième est à Amsterdam. Si vous résidez en Europe, c’est naturellement cette dernière option qui sera préférée.

Nos tests depuis le Sud de la France ont été absolument satisfaisants pour jouer avec une machine hébergée à Amsterdam.

Qualité de la connexion

Votre connexion sera-t-elle suffisante pour profiter pleinement de Paperspace ?

Il n’y a pas de réponse simple à cette question qui dépend de votre connexion, mais aussi de votre emplacement et de vos jeux (une petite latence ou de micro-interruptions pourraient être tout à fait raisonnable dans un jeu, et catastrophiques dans un autre).

Le mieux reste de tester le service sur une courte période pour s’en faire une idée. Dans notre cas, nous avons pu jouer en wifi, ainsi qu’en 4G sur un téléphone avec de bonnes performances.

Quelques conseils restent de mise :

  • préférez une connexion filaire au wifi,
  • si vous êtes en wifi, préférez une configuration en 5GHz plutôt que 2,4GHz,
  • si les performances laissent à désirer, allez voir du côté des paramètres de Parsec pour essayer d’améliorer la situation.

Fonctionnalités supplémentaires

En plus de faire tourner vos jeux à distance, Paperspace propose quelques fonctionnalités supplémentaires qui pourront faire la différence :

  • Les périphériques de jeu comme les manettes (avec ou sans fil) fonctionnaient bien pendant nos tests.
  • Paperspace supporte le multi-écran.
  • Un système de glisser-déposer fonctionne pour transférer des fichiers entre votre ordinateur local et votre ordinateur à distance. Une autre bonne solution pour synchroniser les fichiers entre vos ordinateurs est naturellement le stockage en ligne.

Tarifs

Pour ne pas avoir de mauvaises surprises, il faut bien comprendre comment fonctionne la facturation du cloud gaming sur Paperspace.

Vous payez deux choses lorsque vous utilisez une machine sur Paperspace :

  • Le temps pendant lequel votre ordinateur virtuel est allumé (facturé à l’heure).
  • le stockage qui est réservé en permanence et qui est une charge fixe, à payer au mois.

Facturation à l’heure : payez ce que vous utilisez

A l’heure, la facturation proposée a l’énorme avantage de ne vous faire payer que pour le temps que vous passez sur votre ordinateur Paperspace. Plus précisément, vous payerez tant que votre machine est allumée. Du coup, vous pourrez facilement tester le cloud gaming de Paperspace avec un investissement minimal.

Notez que les tarifs affichés sur le site de Paperspace sont en dollars, et hors taxes (HT). Il vous faudra donc sans doute ajouter la TVA de 20% et convertir en euros pour connaître le coût réel. Dans tous les cas, les prix restent très raisonnables pour une solution de cloud gaming aussi puissante.

A noter. Paperspace propose aussi une facturation au mois, mais elle a peu d’intérêt pour le cloud gaming. En effet, elle ne vous fera économiser que si vous jouez au moins 20 heures par jour environ !

Ne laissez pas votre machine allumée : utilisez l’Auto-shutdown !

La facturation à l’heure a des risques si vous oubliez d’éteindre votre machine. Imaginez le prix de la facture grimper alors que vous ne l’utilisez même pas !

Pour éviter cela, heureusement, Paperspace propose une fonctionnalité d’Auto-shutdown disponible lors de la création de votre machine (et modifiable ensuite). Votre machine s’éteindra toute seule au bout d’un moment si elle est inactive. Par défaut, la durée d’inactivité pour l’Auto-shutdown est fixée à 1 jour. Nous vous conseillons de choisir 1 hour (1 heure) pour éviter les problèmes.

Prix du stockage SSD

Le stockage chez Paperspace ne rentre pas dans le cadre de la facturation à l’heure. En effet, votre stockage est réservé en permanence, et pas uniquement lorsque votre machine Paperspace est allumée.

Au minimum, il vous coûtera 5$ par mois (HT) pour 50 Go. Cette taille de disque dur est sans doute trop réduite pour du jeu vidéo.

La capacité de 250 Go à 10$ par mois est sans doute la meilleure en rapport qualité / prix.

Voici le détail des prix pour les stockages disponibles :

50 Go5$ / mois HT
100 Go 7$ / mois HT
250 Go 10$ / mois HT
500 Go 25$ / mois HT
1000 Go 55$ / mois HT
2000 Go 120$ / mois HT

Vous pourrez à tout moment augmenter la capacité de stockage de votre machine (il faudra tout de même qu’elle soit éteinte). En revanche, il n’existe pas de possibilité de réduire la capacité de stockage.

Interface de gestion de votre compte et accès à votre ordinateur à distance

Paperspace permet d’accéder à votre nouvel ordinateur de plusieurs façons :

  • Depuis un navigateur internet. Chrome est la solution préférée selon Papersapce.
  • Une application de bureau peut aussi être installée (elle est quasiment identique dans son utilisation au site web de Paperspace).
  • L’application mobile Android permet aussi d’accéder à votre ordinateur facilement.

Mais là encore, n’oubliez pas que vous pouvez installer vous mêmes toutes les solutions possibles pour accéder à votre ordinateur : Chrome Remote Desktop, un serveur VNC, Teamviewer, etc.

Comment configurer votre ordinateur Paperspace pour le cloud gaming ?

Sans vous proposer un guide complet, il y a des choses à savoir pour pouvoir profiter du cloud gaming sur Paperspace sans s’arracher les cheveux.

La première, n’oubliez pas lors de la création de votre machine d’utiliser le template Parsec dans la catégorie Public Templates.

Si vous choisissez le template Windows classique, tous les outils nécessaires pour le cloud gaming (drivers pour l’audio, les manettes, Parsec, etc.) ne seront pas installés, et il vous faudra beaucoup d’efforts pour les installer vous-mêmes.

Un concurrent de Shadow

Dans l’univers du cloud gaming, Shadow est un concurrent qui annonce des prix peu élevés pour du gaming à volonté. Malheureusement, Shadow est actuellement en pause car ils revoient toutes leurs offres et leurs infrastructures jusqu’à l’été 2020 au mieux.

Dans ce contexte, de nombreux joueurs cherchent une alternative à Shadow. Paperspace en est une excellente.

La différence majeure avec Shadow est le type de facturation :

  • Paperspace choisit une facturation à l’heure pour laquelle vous payez uniquement ce que vous utilisez (à l’exception du stockage qui a un prix fixe).
  • Shadow propose un fonctionnement par abonnement (quelques dizaines d’euros à payer chaque mois pour une utilisation illimitée.

Avis sur Paperspace pour le cloud gaming

Paperspace s’avère être une excellente solution pour le cloud gaming, avec une liberté presque parfaite. Paperspace n’est pas une solution plug-and-play comme on peut en trouver sur Vortex, mais offre bien plus de liberté, et notamment celle d’installer tous les jeux et toutes les applications que vous souhaitez.

Ainsi, Paperspace correspondra sans problème à une majorité de joueurs.

Si vous avez déjà une bibliothèque de jeux (sur Steam ou par d’autres moyens) et que vous souhaitez en profiter en cloud gaming, alors Paperspace est une bonne solution.

De plus, Paperspace est parfait pour ceux qui aiment configurer leur machine et leurs jeux à volonté (ou utiliser des mods). En effet, le fonctionnement de Paperspace offre peu de limites.

Le format de facturation à l’heure est aussi une bonne chose, notamment si vous avez une utilisation modérée du service ou ne souhaitez que le tester.

Tester Paperspace avec 10$ de crédit

Pour obtenir 10$ de crédit, inscrivez-vous en suivant ce lien :

L’autre méthode consiste à utiliser le code promo 29WXD02 (ne fonctionne que pour les nouveaux utilisateurs). Sur la page de votre compte (Account dans le menu utilisateur), il faudra entrer le code 29WXD02 dans le champ Promo Code puis cliquer sur Apply .

Sachez également que Paperspace propose un système de parrainage qui vous permettra d’obtenir du crédit supplémentaire en invitant vos amis à participer (15$ de crédit par utilisateur parrainé).