Christmas Promotion

Le top des stockages cloud proposent les meilleurs prix de l’année avec des promotions de Noël jusqu’à -85% sur leurs offres à vie !

Notre analyse des meilleures promotions de stockage cloud pour Noël 2023

Découvrez le Noël de pCloud Découvrez le Noël d’Internxt

Chaque jour qui passe, le monde évolue, et la technologie présente de meilleures options afin de réaliser diverses opérations. Le « Cloud Computing », plus rarement désigné par « informatique en nuage », est l’une de ces technologies qui a apporté une révolution technologique et a fourni beaucoup de facilités à tous les propriétaires d’entreprises et sociétés. Dans cet article, nous allons procéder à une analyse détaillée du cloud computing et du mécanisme par lequel il fonctionne.

Qu’est-ce que le cloud computing ?

En termes simples, le cloud computing est une fourniture à la demande de services Internet comme les serveurs, le stockage, les bases de données, les réseaux et l’intelligence. Les entreprises achètent des applications basées dans le cloud et obtiennent les services automatisés à distance. Le cloud computing est principalement utilisé par les sociétés ou les entreprises qui ne veulent pas mettre en place leur propre installation pour plusieurs raisons. La majorité des entreprises préfèrent l’informatique dans le cloud car elle est plus rentable, fiable et efficace.

Prenons un exemple : vous avez un centre d’appel où vous avez besoin de serveurs Internet, de stockage, de bases de données en permanence. Il est assez difficile pour vous d’organiser tous ces services en un seul endroit pour les fournir à vos employés. Dans une telle situation, vous avez recours à l’option du cloud computing, qui vous permet de gérer tous les services Internet à distance, sans que vous ayez à vous en occuper.

Les services de cloud computing sont fournis sous trois formes, qui sont les suivantes :

IaaS (Infrastructure as a Service, ou « infrastructure en tant que service »)

Comme son nom l’indique, l’infrastructure virtuelle est fournie aux entreprises pour qu’elles effectuent toutes leurs opérations dans cette forme de cloud computing. L’IaaS facilite tous les services informatiques tels que le stockage, la sauvegarde, les serveurs virtuels, les réseaux et la récupération pour les utilisateurs.

PaaS (Platform as a Service, ou « plateforme en tant que service »)

PaaS est un type de service cloud par lequel les systèmes d’exploitation et les services logiciels sont fournis aux utilisateurs. Si une entreprise utilise une plateforme en tant que service (PaaS), elle n’aura pas à se soucier de la maintenance, des correctifs, de la planification et du renouvellement des logiciels. Le cloud se chargera de toutes ces tâches.

SaaS (Software as a Service, ou « logiciel en tant que service »)

Il s’agit de la forme la plus populaire du cloud computing, car elle permet à toute entreprise ou société d’être entièrement gérée par le fournisseur de services. Les entreprises qui ont loué le SaaS n’ont pas besoin de faire quoi que ce soit concernant le logiciel car le cloud fournit le produit complet.

Avantages du Cloud Computing

Il existe une myriade d’avantages liés au cloud computing, et ces avantages sont la raison pour laquelle il suscite de plus en plus d’attention jour après jour.

  • Le cloud computing facilite l’évolutivité des services d’entreprises, car vous pouvez grâce au cloud augmenter ou diminuer les services en fonction de votre charge de travail.
  • Le cloud computing est souvent rentable, car les coûts engendrés sont moins importants qu’en créant et gérant toutes les solutions « maison ».
  • Le cloud computing offre toutes sortes de services à n’importe quel endroit éloigné, une bénédiction pour les entreprises.
  • Grâce au cloud computing, toutes les entreprises ont la possibilité d’utiliser et d’accéder à toutes les dernières technologies de manière très efficace.

Comment fonctionne le cloud computing ?

Pour mieux comprendre le mécanisme du cloud computing, vous devez d’abord comprendre le terme « cloud ». Le cloud est un « lieu » décentralisé où les données/informations sont partagées par le biais de réseaux Internet. Ce concept est la base du cloud computing, où les bases de données, le stockage, les serveurs et autres services liés à Internet sont partagés pour mener à bien les activités.

Pour vous faciliter la tâche, nous divisons les opérations de cloud computing en deux parties : le front-end et le back-end (on parle aussi de « côté client » et de « côté serveur »). Le front-end est le côté du cloud qui est entre les mains des utilisateurs, et ce front-end est rattaché au back-end d’où il tire toute l’énergie et les ressources nécessaire pour effectuer les opérations. Le système de cloud fonctionne par le biais de plusieurs systèmes, serveurs et stockages. Toute la charge de travail réel reste sur le back-end, et le front-end a juste besoin d’une interface qui présentera les résultats des opérations réalisées dans le cloud.

À l’heure actuelle, les principales entreprises qui proposent des services de cloud computing sont Amazon (AWS), Google (Google Drive), Apple (iCloud), Microsoft (Azure), et de nombreuses autres petites entreprises.

Les trois modèles de fonctionnement du cloud computing sont les suivants :

Cloud public

Dans ce modèle de travail, les services sont fournis par le biais d’un réseau qui est ouvert à l’utilisation par le grand public. Tout le monde peut accéder au cloud avec ses identifiants. Les services de cloud computing d’Amazon et Google sont les principaux exemples de Cloud public.

Cloud privé

Comme son nom l’indique, dans ce modèle, l’infrastructure cloud est conçue pour fonctionner pour une seule organisation privée. Seules les entreprises ayant accès au cloud peuvent s’y connecter et effectuer les opérations voulues. Ce modèle est parfois jugé plus sûr et plus efficace que le cloud public.

Cloud hybride

Un cloud hybride est une combinaison du cloud public et du cloud privé. Bien qu’il s’agisse d’une combinaison, les deux modèles restent des entités distinctes et ne peuvent partager les ressources qu’en cas d’urgence. Le principal avantage d’un cloud hybride est que vous bénéficiez de la sécurité et de la confidentialité d’un cloud privé. Le cloud public reste toujours à votre disposition en cas de corruption des données.

Pourquoi utiliser le Cloud Computing en tant qu’entreprise ?

C’est la question la plus importante que se posent les propriétaires d’entreprises, surtout les nouveaux venus dans le secteur. Le cloud computing est généralement nouveau pour ces entreprises, et elles restent confuses quant à sa mise en œuvre. Expliquons quelques-uns des principaux avantages que votre entreprise peut obtenir grâce au cloud computing.

Accès aux dernières technologies

Une myriade d’entreprises dans le monde entier ne sont pas en mesure de se mettre à jour avec les plus nouvelles technologies. En particulier pendant la pandémie, de nombreuses entreprises se battent pour rester en vie, et elles ne disposent pas d’un budget suffisant pour adopter toutes les dernières technologies. Le cloud computing offre une plateforme pour profiter des meilleures et des dernières technologies que toutes les entreprises géantes utilisent, en payant simplement des frais de service.

Évolutivité de l’entreprise

Toutes les entreprises connaissent des périodes de pointe et des périodes creuses. L’exigence première de toute entreprise est d’adapter ses installations aux périodes de pointe, mais qu’en est-il lorsque son activité est au ralenti ? De nombreuses entreprises ne peuvent pas supporter le coût du système à un tel moment. Le cloud computing est là pour vous aider, car vous aurez toujours la possibilité d’augmenter ou de diminuer les services en fonction de la demande de votre entreprise. C’est une bénédiction pour l’entreprise car cela l’aidera à survivre même dans les pires moments.

Mises à jour et intégration

De nos jours, chaque logiciel sur le marché fait l’objet de nouvelles mises à jour, presque quotidiennement. Avec une infrastructure locale, vous devrez dépenser beaucoup et entretenir une équipe d’informaticiens pour garder un œil sur les mises à jour et l’intégration du logiciel. Le cloud computing peut être bénéfique car vous n’aurez pas à vous soucier de cela. Lorsque vous avez loué les services par le biais du cloud computing, toute la responsabilité incombe au fournisseur de services, et vous obtiendrez automatiquement toutes les mises à jour et l’intégration dans votre logiciel.

Réduction des coûts

C’est le principal facteur qui encourage les entreprises à transférer leurs opérations vers l’informatique en nuage. En créant votre propre entreprise, vous devez investir une somme énorme dans tous les équipements, le matériel et les logiciels. Ce n’est pas possible pour toutes les entreprises ou les nouveaux entrepreneurs d’investir autant. Dans un tel cas, le cloud computing vous offre la meilleure option car il vous aidera à mettre en place tous vos logiciels et votre matériel sans avoir à entretenir une équipe informatique spécialisée.

Stockage illimité

Afin de mener à bien toute activité, un énorme stockage est nécessaire pour sauvegarder toutes les données de l’entreprise. Cela peut coûter une somme énorme pour stocker toutes vos données et informations. Là encore, le cloud computing est là pour vous aider en vous offrant des options de stockage illimitées à un coût très faible. Vous pouvez gérer facilement et en toute sécurité toutes vos données sur le cloud, et vous pouvez accéder aux données à tout moment.

Flexibilité

Le cloud computing présente un autre avantage en termes de flexibilité, car les services cloud ne sont pas limités à un endroit précis. Ces services peuvent vous être fournis n’importe où, et vous ou vos employés pouvez bénéficier de ces services de n’importe où.

Quels sont les risques de sécurité du Cloud Computing ?

Toute technologie présente des aspects positifs et négatifs. Il en va de même pour le cloud computing. Bien qu’elle ait révolutionné l’industrie technologique, elle présente encore quelques inconvénients qui doivent être examinés par les experts afin de minimiser les risques qu’ils se produisent. Voici quelques-uns des principaux risques de sécurité liés au cloud computing.

Perte de données

La perte de données est le risque de sécurité le plus important causé par le cloud computing. Bien que les développeurs travaillent dur pour éradiquer les risques de fuite de données, ils existent toujours. Comme nous l’avons expliqué précédemment, le cloud est décentralisé, avec toutes les données en un seul endroit. Tout comme pour les solutions locales, il existe des chances de suppression ou de corruption des données en raison de problèmes de logiciel ou de disque dur. Nous avons également quelques exemples de défaillance du cloud avec des pertes de données.

Heureusement cependant, les services cloud qui fournissent un stockage de données ont généralement des solutions adaptées pour la plupart de ces problèmes de sécurité dans le cloud, comme conserver des copies de données dans des supports physiques différents, voire dans dans endroits distants. Les fonctionnalités d’historique de versions de fichiers et de corbeilles restaurables sont également habituels.

Détournement de compte

Le cloud computing est également sujet au détournement de compte, et plusieurs institutions ont exprimé leurs inquiétudes à ce sujet. Le détournement de compte peut devenir possible si les informations d’identification d’un compte sont volées par quelque moyen que ce soit. Il y a un grand nombre d’utilisateurs sur le cloud, et n’importe qui pourrait essayer de voler le mot de passe par la force, car il existe de nombreuses failles dans le système. Bien que des efforts soient en cours pour sécuriser le système, nous ne pouvons pas minimiser la menace de détournement.

Visibilité

Il s’agit d’une autre menace majeure liée au cloud computing. La majorité des entreprises qui utilisent le cloud computing fonctionnent de telle sorte que les entreprises ont loué les services et les ont étendus à leurs travailleurs sur l’ensemble de leur système. Les propriétaires d’entreprises ont très peu de visibilité sur les activités de leurs travailleurs, et selon les enquêtes, 60% des entreprises ont une très faible visibilité.

Menaces d’initiés

Une autre menace vitale pour le système de cloud computing provient de l’intérieur de leur système. Dans le passé, nous avons été témoins de nombreux exemples où une personne à l’intérieur du système a été la cause de fuite ou de vol de données. Il est tout à fait compréhensible que toutes les entreprises essaient de sécuriser leur système et leurs opérations mais oublient de s’occuper des questions internes.

Verrouillage des fournisseurs

Il s’agit d’une autre menace majeure posée par le cloud computing. Tous les fournisseurs de services cloud font appel à différents vendeurs pour transférer leurs services à diverses sociétés et entreprises. Les fournisseurs de services cloud ne peuvent pas rester fidèles à un seul fournisseur tout le temps ; ils devront en changer. Dans ce cas, la sécurité de l’ensemble du système sera menacée, car tous les fournisseurs proposent des plates-formes différentes, et il ne sera pas facile de passer d’un cloud à l’autre.

Les éléments mentionnés ci-dessus sont quelques-unes des principales menaces de sécurité liées au cloud computing, mais beaucoup de travail est en cours pour protéger le système, et nous sommes optimistes quant à la possibilité de voir un système plus sûr dans un avenir proche.

Qui sont les principaux concurrents sur le marché du Cloud Computing ?

Pendant la pandémie de COVID-19, le marché du cloud computing a connu un énorme boom en raison des blocages dans le monde entier. De nombreuses entreprises émergent pendant cette période. Nous allons aborder ici quelques-uns des principaux concurrents du marché du cloud computing.

Amazon Web Services (AWS)

Amazon Web Services est le principal concurrent dans le domaine du cloud computing, et il a fourni les meilleurs services d’intelligence artificielle, de bases de données, de serveurs et de stockage. AWS se développe chaque jour en introduisant de nouveaux services et fonctionnalités. En particulier pendant les confinements, AWS a été la société qui a fourni un abri à des milliers d’entreprises.

Microsoft Azure

Après AWS, la société prestataire de services la plus digne de confiance en matière de cloud computing est Microsoft Azure. Elle fournit divers services, dont l’analyse, le stockage et la mise en réseau, et toute entreprise peut choisir le service en fonction de sa demande. Les outils proposés par Microsoft Azure sont compatibles avec tous les types d’entreprises, et un grand nombre d’entreprises utilisent Azure pour mener leurs opérations.

Plate-forme Google Cloud

Google offre également ses services dans le domaine du cloud computing, et c’est un autre concurrent de premier plan. Au cours du COVID-19, google est devenu assez célèbre pour ses services en matière de cloud computing, et il offre une myriade de services de haut niveau. Les services proposés par Google comprennent le stockage, le calcul, la mise en réseau, l’analyse de données et l’apprentissage automatique. Google fournit également toutes les formes de cloud computing, IaaS, PaaS et SaaS.

Alibaba Cloud

Alibaba propose ses services de cloud computing principalement en Chine, et s’est révélé être l’un des principaux concurrents. Alibaba Cloud propose tous les services offerts par ses concurrents, notamment l’analyse des données, le stockage des données, la mise en réseau, la sécurité, la gestion des sites Web et les services d’application. Elle étend également ses services en dehors de la Chine et connaît une croissance rapide.

L’architecture générale du Cloud Computing

C’est une autre partie importante qui vous aidera à comprendre les principaux acteurs impliqués dans le cloud computing. Le National Institute of Standards and Technology (NIST) a décrit les cinq principaux acteurs du cloud computing, qui sont présentés ci-dessous :

Fournisseur de cloud computing (Cloud Provider)

Il s’agit de la personne ou de l’organisation qui fournit des services de cloud aux sociétés ou entreprises intéressées. Un fournisseur de cloud traite toutes les informations liées au cloud, et toute la responsabilité de la fourniture du service revient au fournisseur. Le fournisseur de services cloud sera appelé fournisseur principal s’il fournit tous les services par lui-même et ne prend pas les services d’une autre société.

Consommateur du cloud (Cloud Consumer)

Le consommateur est un autre acteur majeur du cloud computing car c’est lui qui utilise les services. Le consommateur et le fournisseur de cloud computing ont une relation directe car ils dépendent l’un de l’autre. Le consommateur s’adresse au fournisseur pour demander les services, et il peut s’agir d’une société, d’une entreprise ou de toute communauté de travail. Le consommateur du cloud computing est responsable du paiement de toutes les redevances pour les services qu’il utilise. Le consommateur diffuse ensuite les services aux utilisateurs finaux, mais le rôle principal est celui du consommateur du cloud computing.

Auditeur du cloud (Cloud Auditor)

Un auditeur de cloud est une entité distincte qui inspecte tous les services fournis par le fournisseur de cloud. Un auditeur de cloud est chargé de fournir des évaluations neutres des services, des performances et de la sécurité du cloud. Après avoir vérifié toute la sécurité et les performances du cloud, l’auditeur possède le droit d’exprimer son opinion. Ces audits sont l’une des raisons pour lesquelles les fournisseurs de cloud computing essaient toujours d’offrir les meilleurs services et la meilleure sécurité aux consommateurs de cloud computing, car tout avis négatif des auditeurs de cloud computing peut nuire à la réputation des services.

Intermédiaire du cloud (Cloud Broker)

Comme nous le savons, le cloud computing est un système très vaste, et parfois les fournisseurs de cloud sont des entreprises géantes auxquelles les consommateurs de cloud ne peuvent pas accéder directement. Pour gérer de tels cas, nous avons des intermédiaires qui ouvrent la voie pour contacter un fournisseur et un consommateur de cloud computing. Un intermédiaire est en fait responsable de la gestion de toutes les opérations, de la sécurité et des services cloud, et le courtier négocie également les conditions commerciales entre le fournisseur et le consommateur. Les intermédiaires ont les principaux rôles suivants :

  1. Responsable de la fourniture et de l’amélioration des services par les fournisseurs.
  2. Joue un rôle dans la combinaison et l’intégration de plusieurs services.
  3. Offre les services de plusieurs fournisseurs et guide les meilleurs fournisseurs de services cloud.

Transporteur du cloud (Cloud Carrier)

Comme son nom l’indique, un transporteur est celui qui transporte les services du cloud entre les fournisseurs et les consommateurs. Pour chaque contrat entre le fournisseur et le consommateur, un contrat est rédigé, connu sous le nom de Service Level Agreement. Le transporteur est celui qui fournit une garantie sur l’accord. En cas de violation, il est confronté à des pénalités.

Le cloud computing en résumé

En résumé, nous pouvons dire que le cloud computing pourrait être une bénédiction, et qu’une utilisation correcte de cette technologie pourrait conduire à de nombreux allègements du système. Bien que l’on observe une tendance des entreprises à se tourner vers le cloud computing, de nombreuses entreprises doivent encore adopter cette technologie. Comme toutes les autres inventions technologiques, le cloud computing présente également de nombreuses menaces pour la sécurité. La nécessité pour l’heure est de travailler sur toutes ces failles et de rendre le système plus sûr pour les utilisateurs. Une fois que le système sera plus sûr, nous verrons certainement un énorme flux se diriger vers lui.