Lors du choix d’un stockage dans le cloud, les géants du marché sont naturellement plus les plus visibles. Parmi ceux-ci se dressent les plus connus tels que Google, Dropbox, Microsoft avec OneDrive ou encore Apple avec son iCloud.

Ces mastodontes du cloud ont généralement une longueur d’avance marketing sur leurs concurrents plus modestes. Mais qu’en est-il du service proposé ? Malheureusement, la réponse est plus que mitigée. S’ils ont quelques avantages certains, ils portent aussi des problèmes et risques importants pour l’utilisateur moyen.

Le poids marketing des géants du cloud

En réalité, bien souvent il ne s’agit pas réellement d’un choix puisque vous utilisez déjà ces services par ailleurs. Par exemple, le simple fait d’avoir un compte Google vous offre l’accès à 15 Go d’espace de stockage. Celui-ci est utilisé pour le stockage de vos mails, de vos documents Google Docs, et autres données sauvegardées chez Google.

De la même manière, certains d’entre vous ont un compte gratuit Dropbox de 2 Go pour collaborer sur des fichiers avec d’autres utilisateurs du même service.

Ces services de stockage cloud ont donc l’avantage d’être souvent déjà présents dans la vie quotidienne de leurs clients potentiels. Dropbox est une exception, car s’agit du seul de ces services à être uniquement dédié au stockage en ligne.

Ainsi, les utilisateurs sont souvent déjà engagés avec ces services. Aller plus loin en confiant l’ensemble de leurs données personnelles est alors la solution la plus facile.

Il s’agit d’une erreur sur de nombreux plans. Cet article explique pourquoi, et plus important encore : dans quels cas utiliser

Pourquoi éviter Google Drive, Dropbox, OneDrive, iCloud, etc. ?

Sécurité et vie privée

Le premier problème à mentionner est celui de la sécurité des données et de la protection de la vie privée. Si la plupart des géants du cloud intègrent un chiffrement des données satisfaisant, ils ne sont garantissent pas le secret de vos données.

C’est un grand problème pour des données qui devraient être confidentielles, comme vos données personnelles ou vos données professionnelles.

Dans les conditions d’utilisation de Google Drive par exemple, il est clairement mentionné que les contenus uploadés sont analysés. Cette analyse a plusieurs objectifs : personnaliser les services avec l’information extraite de vos données privées, ou détecter des contenus interdits. Plusieurs autres services utilisent ce type d’analyse automatique.

Outre le secret de vos données, il s’agit aussi d’un problème de sécurité. Si vos données sont accessibles au fournisseur de stockage, que se passera-t-il en cas de piratage des serveurs ? La lecture des données par des hackers ne serait pas facile car les données sont cryptées avant d’être stockées. Mais si les hackers gagnent l’accès aux clés de décryptage, alors ce sera un désastre.

La réponse à ce problème de confidentialité et sécurité des données est le cryptage privé. Ce procédé crypte les données avant de les envoyer sur les serveurs de stockage et vous laisse seul possesseur de la clé de décryptage. Le fournisseur de stockage ne peut pas lire vos données car elles sont dans un format qu’il ne peut déchiffrer.

Pour des raisons diverses, les fournisseurs les plus connus de stockage en ligne refusent d’intégrer ce principe à leur service. La solution est de choisir un fournisseur qui l’intègre directement (comme Sync.com) ou qui le propose en option (comme pCloud). Une alternative plus complexe est d’utiliser un service de stockage de cryptage.

Prix

Beaucoup pensent que parce que les géants du cloud sont plus « gros », ils sont capables d’offrir des tarifs plus avantageux. C’est une contre-vérité.

En réalité, les solutions alternatives ont souvent des prix plus bas ou identiques.

Prenons l’exemple d’un compte à 2 To (2000 Go) d’espace de stockage, proposé par de nombreux fournisseurs.

pCloud et Sync.com sont selon nous les meilleurs stockages en ligne (notamment parce qu’ils proposent des solutions aux problèmes). Leurs offres pour un tel espace sont moins chères ou identiques à celles proposées par Google, OneDrive, Dropbox ou iCloud :

  • pCloud est à 9,99 € par mois, et environ 96 € par an (20% moins cher que l’abonnement mensuel).
  • Sync.com est à 96 $ par an (un peu moins cher que pCloud étant donné le cours du dollar actuel).
  • Google Drive se positionne bien en étant à un prix équivalent (9,99 € par mois, 99,99 € par an).
  • Dropbox est deux fois plus cher (19,99 € par mois, 199 € par an). C’est également le cas d’Amazon Drive.
  • OneDrive ne propose pas de plan à 2 To, seulement un plan à 1 To (1000 Go), pour 7 € par mois ou 69 € par an. La comparaison est donc moins pertinente. 2 To coûtent 14 € par mois et 138 € par an. C’est donc environ 40% plus cher mensuellement comme annuellement.
  • iCloud est équivalent en abonnement mensuel (9,99 € par mois), mais ne propose pas de réduction en abonnement annuel. Le service est donc environ 20% plus cher annuellement.

Offres gratuites

Une autre contre-vérité est que ces services plus connus ont plus de facilité à être généreux en stockage gratuit. En réalité il n’y a pas de règle.

pCloud offre 10 Go d’espace gratuit (qui peuvent être augmentés en invitant d’autres personnes). C’est supérieur à tous les géants du cloud cités plus haut, à l’exception de Google Drive qui propose 15 Go.

Sync.com propose 5 Go d’espace gratuit. C’est bien moins que Google Drive et pCloud, mais reste identique à ce qu’offrent OneDrive et iCloud. C’est même supérieur aux 2 Go offerts par Dropbox.

Moyens de paiement

Un aspect moins problématique qui se vérifie chez les plus gros du web est le manque de moyens de paiement.

Notamment, aucun de ceux-ci ne proposent de payer en bitcoin. C’est un besoin sans doute peu commun pour du stockage en ligne, mais c’est néanmoins possible avec pCloud et Sync.com.

Attention, nous n’affirmons pas que tous les concurrents moins visibles sont biens meilleurs. Parmi cette concurrence, il existe un grand nombre d’entreprises qui doivent absolument être évitées. Mais il existe aussi des perles à la fois sérieuses, offrant sécurité et vie privée, peu chères, et amenées à durer. Ce dernier point est important car personne ne veut voir ses données disparaître avec l’entreprise en cas de faillite.

Les avantages de Google Drive, Dropbox, OneDrive, iCloud, etc. ?

Même si nous croyons que la sécurité et la confidentialité des données est une caractéristique indispensable d’un bon stockage en ligne, il n’y a pas que des inconvénients à utiliser les services de Google, Dropbox, etc.

Il existe un aspect sur lequel la concurrence aura du mal à s’aligner : l’intégration avec d’autres services.

Par exemple, Google Drive offre évidemment une compatibilité sans égale avec ses autres outils : Google Docs, Google Photos, etc. La même chose s’avère vraie pour OneDrive et l’environnement Microsoft ou iCloud et l’environnement Apple.

Dans le cas de Dropbox qui ne possède pas d’autres outils, cette remarque est moins pertinente. Mais malgré tout Dropbox est présent et généralisé depuis suffisamment longtemps pour que beaucoup de logiciels l’aient intégré d’une manière ou d’une autre.

Quelle stratégie adopter pour le choix d’un stockage en ligne ?

Utiliser le bon outil pour la bonne tâche

Le fait que les géants du cloud aient des avantages comme des inconvénients vis-à-vis des meilleurs de leurs concurrents ne nous facilitent pas la tâche pour faire un choix.

Mais nous pensons que leur utilisation peut s’avérer complémentaire, sans coût supplémentaire. Pourquoi ne pas utiliser les services où ils sont les meilleurs et profiter des offres gratuites quand elles sont suffisantes ?

Pour posséder un large espace de stockage et de synchronisation à long terme (quelques centaines de gigaoctets ou quelques téraoctets), nous vous conseillons clairement de pencher vers une formule payante chez un des meilleurs fournisseurs en ligne. Ce sera l’approche la plus sûre et la plus efficace sur le long terme.

Un fournisseur sécurisé pour le stockage à long terme

Comme nous l’avons précisé au long de cet article, nous en conseillons deux en particulier. Vous en préférerez un en fonction de vos besoins propres :

  • pCloud si vous avez besoin de combiner données sensibles et non sensibles. En effet, le cryptage privé pour assurer le secret de vos données est une option payante chez pCloud. Elle permet donc de choisir quels fichiers resteront secrets ou non aux yeux de pCloud.
  • Sync.com si vous avez besoin d’une confidentialité sur toutes vos données. En effet, chez Sync.com tous les fichiers font l’objet d’un cryptage privé par défaut.

Des offres gratuites ou peu chères pour les besoins ponctuels

Dans votre vie personnelle ou professionnelle, il est probable que vous utilisiez les services des géants du web.

Par exemple, vous pourriez régulièrement avoir besoin de la puissance de Google Docs pour rédiger des documents (notamment en collaboration avec d’autres personnes) ou pour gérer des tableaux dans Google Sheets.

Dans ce cas, Google Drive s’avérera très utile. Heureusement, un espace de stockage de quelques gigaoctets est largement suffisant pour un tel usage. Les offres gratuites sont donc largement suffisantes dans la majorité des cas.

De plus, il est probable que vous ayez déjà un compte Google et dans ce cas vous avez ces quelques gigaoctets nécessaires ! La même remarque s’applique si vous possédez un email icloud.

Exploiter plusieurs services de stockage en ligne n’est pas un problème. Du moins, tant que vous savez tirer partie de ceux-ci sans tout mélanger. Dans ce cas, ça sera sans doute un coup de pouce pour votre efficacité !